Vélomane

Journal de bord d'un passionné de l'univers des vélos anciens

fiche d'identite


Pseudo : Le Vélomane vintage

Sexe : Homme

Année de naissance : 1966

Blog : http://levelomanevintage.blogspot.fr


Velook: Qu'est-ce qui te passionne autant dans les vélos anciens pour avoir écrit près de 2 articles/tickets par semaine depuis 2 ans ?

Vélomane : J'ai redécouvert le vélo il y a six ans environ, sur mon vieux cycle de course "Jean-Claude Blocher", que je possède depuis 1980 environ. Sur ce bon vieux vélo en acier, en circulant de bon matin sur les bords de Marne, je retrouvé des sensations (odeurs, effort...) et des souvenirs. Je me suis intéressé au cyclisme des années 1970-1980, aux coureurs, aux courses, aux équipements. En voyant mon vélo vintage, les cyclistes qui ont connu cette époque - ils roulent à présent sur des cadres en carbone - engagent parfois la conversation avec moi : cela leur rappelle leur premier vélo de course. Ces rencontres, mes observations, mes lectures sur l'histoire du vélo m'inspirent. Pédaler favorise même cette inspiration : en selle, je pense à des sujets d'articles. Peu à peu j'ai eu envie de transmettre mes réflexions. Le blog, simple à créer et à animer, s'est révélé être un excellent média. Le format d'articles courts est idéal pour lâcher ses pensées.

"Pédaler favorise même cette inspiration"


"Vélomane vintage" pourrait être un héros de la série Marvel comme Spiderman ou Iron Man. Quel serait son super pouvoir ? et pour quelle cause se battrait-il ?

C'est vrai, "Vélomane" sonne comme Spiderman ou Superman. Son pouvoir ? Nettoyer les bords des routes d'un coup de pompe magique : une canette dans le caniveau ? un tas de gravats dans le fossé ? Toc ! un coup de pompe et ça disparaîtrait. Les bords des routes sont souvent infects. Le Vélomane vintage se battrait pour la défense de notre environnement. C'est le cas avec les téléphones mobiles. Cela dit, je n'ai pas choisi le mot "vélomane" en rapport avec un super-héro, mais pour qualifier celui qui aime le vélo, à l'image du mélomane, passionné de musique classique. Cela aurait pu être aussi "vélophile".


"Le vélo ancien, c'est une cure de rajeunissement"

La vocation de Velook est de partager des astuces pour acheter un vélo d'occasion au meilleur prix. Quels conseils ou petits trucs aurais-tu à donner à nos lecteurs ?

Tout dépend du vélo recherché. Pour un cycle vintage, disons fabriqué avant 1990, il faut savoir que ces engins sont à la mode. Il peut s'agir d'un course, d'un demi-course, d'une randonneuse, d'un vélo de femme, etc. Les prix des cycles des années 1960-1980 ont tendance à grimper ces derniers mois, d'après ce que j'observe sur les sites comme Le Bon Coin ou eBay. Des vélos en moyen état sont vendus autour de 100 euros. Les bonnes affaires se trouvent peut être davantage dans les vide-greniers ou chez Emmaüs, en province. L'idéal est de tomber sur le cycle du pépé, ancien cycliste, sorti du garage en parfait état. Pour se renseigner, je conseillerais le site de passionnés Forum Tonton Vélo. Il existe aussi des magasins spécialisés, comme à Paris La Bicyclette - ils organisent la randonnée vintage La Patrimoine, en septembre. Les prix sont peut-être plus élevés qu'en brocante ou sur Internet, mais les vélos sont révisés, notamment sur le plan de la sécurité. Si vous ne recherchez pas du pur vintage, vous pouvez vous orienter vers des vélos produits après 1990, plus courants : VTT, VTC, vélos de ville ou course. On en trouve en bon état, pas trop chers, notamment dans les bourses à vélos organisées dans les communes. Tout dépend de l'usage que vous en faites : trajet domicile-travail, sport, promenade... Quelques conseils avant l'achat : assurez-vous que le pédalier n'a pas de jeu (en poussant latéralement les manivelles des pédales). S'il y a du jeu, l'axe de pédalier pourrait être à changer. Essayez les vitesses, les freins, le réglage du tube de selle. Quand trop de pièces sont à changer - roues, dérailleur, etc. -, acheter un vélo neuf revient parfois moins cher. Le prix des pièces détachées fait grimper l'addition. Enfin, avant de prendre la route, vérifiez ou faites vérifier les éléments de sécurité (potence, freins, pédales, axes des roues...).




"L'idéal est de tomber sur le cycle du pépé, ancien cycliste, sorti du garage en parfait état"


Quel est le vélo rétro de ta collection dont tu es le plus fier ? Pour quelle raison ?

Mon "Jean-Claude Blocher", cycle que mon père m'offrit au début des années 1980. Il fut peint sur commande dans un vert Bianchi, teinte que j'ai toujours aimée. Jean-Claude Blocher est un ancien coureur professionnel des années 1970, qui tenait une boutique de cycles au Perreux-sur-Marne. Fait particulier : il fut classé avant-dernier du Tour de France 1973 ! Je l'ai rencontré en 2013 à la Cipale, lors d'une rencontre d'anciens coureurs. Quand je lui ai dit que je roulais toujours sur ce vieux vélo, il n'en revenait pas. J'adore sortir sur mon vélo vert, avec un maillot et une casquette vintage. Je retrouve les sensations de mes quinze ans. Le vélo ancien, c'est une cure de rajeunissement.





Écrire commentaire

Commentaires : 0