transformer son vélo en panneau pub

Pour arrondir ses fins de mois

On connaissait la publicité sur les arrêts de bus qui permettent aux collectivités d'améliorer le mobilier urbain, l'absence de pub sur France 2 après 20h qui plombent le budget de France Télévision, vous connaîtrez après notre interview d'ECOVELO la "réclame" sur son vélo pour arrondir ses fins de mois.

La monétisation de nos vélos, qu'ils soient vintage, hollandais, pliable ou fixie est en marche (et non sur-taxé...)!


L'interview D'ecovelo

Les inventeurs de la pub sur vélo !


Sur Velook on trouve principalement des conseils pour trouver des vélos d'occasion. Mais on cherche aussi des bons plans autour du vélo pour nos lecteurs et votre projet nous a tout de suite beaucoup plus. Comment vous est venu cette idée géniale ?

Alors cette idée est venue à Sébastien Bourbousson il y a maintenant 3 ans. Sébastien a fait l’école d’ingénieur Central Paris puis après ses études il a créé une association de solidarité internationale (DSF), qu’il a léguée par la suite. C’est en voyant un jour un projet américain qui proposait de faire passer des images sur les roues des vélos (projet Monkey Might pro) qu’il s’est dit pourquoi pas faire pareil ! La volonté en lançant écovélo était d’inciter à la pratique du vélo, de réduire la pollution et en même temps de proposer aux annonceurs une solution durable et innovante, qui permette de toucher leur cible comme ils le veulent.  A la base, les vélos devaient être loués, mais nous nous sommes vite rendu compte qu’il était trop compliqué de gérer le stockage, les réparations, le montage des kits… c’est pour cela qu’ils sont maintenant à vendre.

 

Le principe : une personne peut choisir d’acheter un vélo, si elle n’en a pas ou qu’elle veut changer son vélo actuel, ou alors acheter simplement les roues, si elle n’a pas les moyens ou qu’elle a déjà un vélo, et les mettre sur son vélo afin qu’il puisse recevoir des kits publicitaires. En tant que startup, nous avons une volonté d’encourager l’économie française. C’est pour cela que nos fournisseurs (vélos, roues et kits publicitaires) sont français (de Paris et de la Roche sur Yon)

Plus d’infos par ici : http://www.ecovelo.com/mieux-comprendre-la-demarche-ecovelo/



Donc très concrètement pour un velookien qui viendrait d'acheter un vélo d'occasion, comment peut-il faire pour "monétiser" sa bicyclette grâce à écovélo ? et combien peut-il gagner ?


Comme je vous le disais précédemment, un velookien peut, soit acheter un nouveau vélo, ou soit transformer le sien. Les rémunérations sont calculées en fonction des heures de stationnement, du nombre de kilomètres roulés et ces données sont pondérées avec les zones (hyper-centre, centre…). Nous avons développé pour cela une application permettant de nous transmettre les données GPS. Cette application est disponible sur Android, Windows phone et iPhone. La moyenne de rémunération est de 60€ par mois. La rémunération minimum est de 20€ et maximum de 120 €.

 

Si il n’est pas sûr d’en acheter un et préfère attendre l’arrivée d’une campagne qui lui plaît, il peut s’inscrire sur  liste d’attente : http://bit.ly/1DSMLl3


Vous proposez sur votre site des vélos neufs "prêt à l'emploi" pour de la pub mais pourquoi pas des vélos vintages d'occasion ?

On adore les vélos vintages et originaux, mais le problème avec ces vélos c’est qu’ils sont uniques, et donc la vente en série ne serait pas possible. De plus, nos kits publicitaires ont été prototypés pour être installés sur les roues de nos vélos, donc le coût du prototypage pour un seul vélo ne serait pas rentable. Cependant,  une personne qui possède son vélo vintage peut très bien installer des roues compatibles à la publicité (vendues aussi sur notre site). En tout cas c’est une bonne idée et qui sait, peut-être que plus tard, quand nous serons plus développés nous pourrons étudier la question…

Télécharger
Dossier de presse Ecovelo 1.pdf
Document Adobe Acrobat 778.5 KB

Petite tradition dans les ITW de velook, pour finir avez-vous un bon plan pour trouver un vélo d'occasion ?

Nous connaissons l’Association Atao : http://www.atao-insertion.org/ . C’est un chantier d’insertion Nantais de personnes handicapées qui reconditionne les vélos. Nous devions bosser avec eux au départ sur la location, mais comme je vous le disait, nous avons malheureusement changé notre modèle économique (passé de la loc à la vente direct).

 

Nous avons en ce moment une campagne de crowdfunding qui nous permettra de continuer l’aventure. La campagne se termine dans 20 jours (lundi 18 mai) et nous n’avons pas encore atteint notre objectif donc n’hésitez pas à diffuser l’info à fond ;) Nous faisons gagner un vélo neuf d’une valeur de 910 € et chaque personne nous aidant dans notre crowdfunding a sa chance d’être tirée au sort, même pour la plus petite somme !! C’est par ici >>http://www.kisskissbankbank.com/le-velo-qui-remunere-vos-deplacements-ecovelo?ref=category



Écrire commentaire

Commentaires : 0