Glaner un vélo d'occasion

Et si votre futur vélo vintage ou VTT se trouvait au coin de la rue...

Parce que vous n’avez rien trouvé sur la dernière brocante de votre commune, que les dernières annonces de vélo pliable peugeot vintage sur le boncoin vous sont passées sous le nez et que votre budget est relativement limité car de toute façon c’est un vélo qui dormira dehors, dans ces circonstances, il peut être utile d’aller glaner à la « sortie des encombrants du dimanche soir ».

Autrefois, les habitants des campagnes glanaient les légumes au sol laissés par les paysans après les moissons mais depuis ces dernières années, le phénomène a pris une tout autre tournure et ce sont désormais les fins de marché et poubelles de supermarchés prisées pour le glanage…


Comment ?

Glaner sa nourriture sur le marché dominical c’est possible ; pour le vélo il faudra aller jeter un œil dans les poubelles à la fin des vides greniers ou dans les encombrants rassemblés pour la collecte communale. En effet, il faut savoir que les déchets volumineux ne sont pas collectés avec les ordures ménagères ils font l’objet d’une collecte à part dont les modalités sont organisés par décret. Concrètement, il vous faudra :

  1. consulter les créneaux de passage pour ce type d’opération généralement organisée 1 fois par mois dans les grandes villes et tous les trimestres voire moins dans les autres communes,
  2. vous rendre dès la sortie des premiers encombrants dans les rues de la commune ou l’arrondissement concerné ; très rapidement, vous vous apercevrez que la concurrence est rude et qu’il faut en fait se mettre à glaner la veille de l’opération,
  3. ouvrir grand vos yeux car le trésor est peut être derrière un tas d’ordure

Evidemment, ne vous attendez pas à trouver un vélo GIANT, flambant neuf et sorti tout droit de la boutique mais il n’est pas impossible de tomber sur un modeste peugeot nécessitant quelques réparations.

Les limites au glanage de vélo

Parce que glaner ne signifie pas grapiller et encore moins voler.

Si le glanage est autorisé depuis plusieurs siècles et déjà en 1554 un Edit royal autorisait le glanage aux pauvres, aux malheureux, aux gens défavorisés, aux personnes âgées, aux estropiés et aux petits enfants, en revanche, dans un élan de recherche inespérée vous seriez peut être tenté d’aller discrètement couper l’antivol du vélo sagement attaché à la grille d’un portail… Cette opération de glanage n’est donc pas à confondre avec le grapillage voire le vol ; pénalement répréhensible (article 311-1 du Code pénal).

Enfin, lorsque ce vélo Peugeot vous aura bien rendu service pourquoi ne pas le remettre sur le marché de la gratuité et devenir un «glaneur – semeur»?


"Il a tout compris"


A lire aussi



Écrire commentaire

Commentaires : 0