Biked, la plateforme de matos vélo d'occasion

Le vinted français du matériel et accessoire vélo d'occasion

Logo biked.

Ces derniers mois, toutes les grandes plateformes de vente en ligne de vélo et d'accessoires vélo se sont mises aux vélos d'occasion. Après Décathlon et Alltricks, nous étions convaincus que Probikeshop allait aussi s'y mettre.

Avec un peu de naïveté, nous leur avions posé la question en fin d'année dernière et à notre grande surprise, ils nous ont répondu. Olivier Roche, leur ex-responsable marketing, fondateur de Biked, a pris le temps de nous rappeler et de nous expliquer leur projet qui était alors "sous-embargo". Il a été transparent, ouvert, sympa et nous a livré les premières orientations de leur projet qui devait bientôt voir le jour.

Nous sommes restés en contact au fil des mois pour suivre les avancées du lancement de Biked, leur plateforme de vente de matos vélo d'occasion.

Depuis quelques semaines, leur marketplace est en ligne. A cette occasion, nous avons proposé à Olivier une interview pour revenir sur l'aventure Biked et ses premiers succès.

Salut Olivier, peux-tu te présenter et nous expliquer comment cette aventure a-t-elle démarré ?

Et bien je suis Olivier Roche, j’ai 37 ans, marié et père d’une petite fille de 9 ans.

J’étais depuis 5 ans et jusqu’il y a quelques mois maintenant Responsable du Marketing et de la Communication chez Probikeshop.

A mon arrivée chez Probike l’idée était de consolider et monter une équipe forte pour accompagner la croissance de l’entreprise. Aujourd’hui cette équipe aux petits oignons est composée de plus de 20 talents qui œuvrent chaque jour à rendre l’expérience sur le site la plus fluide et performante possible. Ça c’est fait (sourire).

 

Je suis aussi un passionné de vélo bien entendu et l’univers de la seconde main m’a toujours séduit, que ce soit dans le monde du sport ou même du luxe dans lequel j’ai évolué quelques temps.

L’idée de Biked est née d’un constat simple : il n’y a pas de plateforme qui me donne vraiment envie aujourd’hui d’acheter ou vendre du matos de vélo ! Je découvrais le même constat en parlant avec les autres riders ou cyclistes ! J’ai alors travaillé plusieurs mois sur un concept détaillé de la plateforme idéale et un soir je l’ai présenté à Olivier Rochon,  le CEO de Probikeshop.

 

C’est le début de l’histoire !

 

Assez rapidement Mathias à rejoint le projet et nous avons ensemble construit toute la plateforme et fait naitre concrètement ce qui était alors qu’un projet !

Nicolas l’expert technique et Chloé la spécialiste des réseaux ont à leur tour pris part à l’aventure pour écrire ensemble les prochains chapitres.

Mathias et Olivier de Biked !

Mathias et Olivier de Biked
Mathias et Olivier de Biked déguisés

Aujourd'hui, quels sont les principaux problèmes que cherche à résoudre Biked ?

Le premier concerne le paiement, lorsqu’on vend du matos à distance on a toujours la question du paiement qui se pose : Comment vais-je me faire payer ? faut-il envoyer son matos avant d’être payé ? C’est assez anxiogène.

Ensuite, on se pose la question de la livraison : comment dois-je faire ? combien faire payer à l’acheteur ?...

 

On a donc complètement intégré les paiements et la livraison !

Biked est un tiers de confiance : lorsqu’un article est vendu sur la plateforme nous conservons l’argent jusqu’à ce que l’acheteur reçoive son produit et valide sa conformité. Ainsi, les vendeurs et les acheteurs sont rassurés.

 

Ce modèle a clairement été démocratisé par Vinted.

 

Mais ce n’est pas suffisant, en tant que pratiquant passionné et spécialiste de vélo on attend beaucoup plus de finesse que les 15 catégories vélos et 20 filtres du Bon Coin. C'est pourquoi, on a importé les 850 catégories et plus de 1500 filtres référencés et travaillés sur Probikeshop depuis plus de 15 ans par les équipes.

Cela permet aux vendeurs de poster des produits avec des données techniques poussées super facilement et rapidement et aux acheteurs de trouver en 3 clics LE produit précis qu’ils cherchent !

 

La cerise sur le gâteau c’est que le modèle est complétement gratuit pour les vendeurs qu’ils soient particuliers ou professionnels ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Biked (@biked_fr)

Pour avoir eu la chance de suivre votre projet depuis plusieurs mois, on sent que vous êtes en train de construire une réelle communauté de passionnés. Quel est le profil type des membres de la communauté Biked ?

Les acheteurs et le vendeurs sont clairement des pratiquants passionnés. Ils recherchent des pièces qu’ils ne trouvent pas ailleurs ou sont à la recherche de bons plans pour s’équiper. Certains d’entre eux y voient aussi une démarche éco-responsable ! Les vendeurs eux identifient en Biked une solution simple et facile pour faire le tri dans leurs garages !

 

Nous savons, suite à une étude menée sur un échantillon représentatif, que 80% des « bike addicts » (qui roulent au moins une fois par semaine) ont du matos inutilisé qui traine dans les étagères…

Jusque là ils ne prenaient pas le temps de mettre en vente de petites pièces « pas cher ». C'était perçu comme trop laborieux mais sur Biked ça devient super simple de mettre en vente une poignée de freins, des galets, des shifters…

Circuit de fonctionnement de biked matos velo de seconde main

Le marché du vélo de seconde main est trusté par certains gros acteurs comme Troc-Vélo ou même LeBoncoin. Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à ce type de plateforme ?

Au-delà des points énoncés un peu avant qui concerne la livraison, le paiement et la spécialisation « vélo », nous avons travaillé avec des expert UX (expérience utilisateur). Notre but est de proposer une plateforme hyper fluide de la mise en ligne d’un produit jusqu’à l’expédition en passant par la messagerie entre acheteurs et vendeurs.

Biked ce n’est pas un site de petites annonces mais bien une place de marché professionnelle. Elle intègre aussi toutes les facilités pour réaliser une transaction entre passionnés en toute sécurité.

 

Les produits postés font aussi l’objet d’un « check » manuel avant leur publication. Nous nous assurons :

- qu’il s’agit bien d’article « vélo »,

- que les photos soient claires et de suffisamment bonne qualité,

- que le minimum d’information soit bien renseigné et

- qu’ils soient enregistrés dans la bonne catégorie.

Cela nous permet d’afficher un catalogue produit super « clean » et de qualité.

 

Par ailleurs, nous offrons aussi du conseil pour les acheteurs et vendeurs et assurons un service client disponible pour toutes les questions. Nous faisons l’interaction entre acheteurs et vendeurs lorsque c’est nécessaire.

 

Enfin, si les sites de petites annonces privilégient par nature les interactions locales, sur Biked on peut vendre ses pièces détachées, accessoires ou équipement dans toute la France. 

 

Si on vit à Lyon et que l’acheteur est Grenoblois ou Breton, ça ne change rien.

C’est génial car la fourche que vous pouviez vendre auparavant à une population s’étendant à une centaine de kilomètres maximum autour de chez vous est maintenant disponible pour des acheteurs de toute la France. Cela offre beaucoup plus de chance de vendre rapidement.

aperçu application biked

Quels critères de succès vous êtes-vous fixés pour cette première année ?

Notre premier point était d’identifier s’il y avait effectivement une attente pour le service que nous avons imaginé. Les premiers jours de lancement semblent nous donner raison. Depuis le lancement, le 12 avril dernier, nous enregistrons chaque jours plusieurs dizaines de nouveaux produits et tout autant de commandes. C’est assez incroyable !

 

Nous sommes ravis de l’accueil de la communauté qui s’est déjà largement appropriée la plateforme.

Nous recevons de nombreux messages de satisfaction et d’encouragement qui nous confortent dans notre vision et la direction que l’on souhaite donner à Biked. 

Nous sommes des passionnés qui parlons à des passionnées avec le ton, l’approche et le discours qui correspond et ça se ressent forcement. Nous avons adopté une posture tranchée dans nos messages et notre communication, c’est notre identité et la communauté semble l’apprécier.

 

Notre focus immédiat est de rester à l’écoute des utilisateurs, de leurs remarques, suggestions pour retirer le moindre petit grain de sable qui pourrait se trouver dans leur expérience.

 

C’est une étape passionnante qui nous apporte beaucoup et qui nous rappelle à quel point le succès repose sur une multitude de petits détails à fixer chaque jour. Nous étions par exemple ce matin même en train de travailler à la mise en place de notification par SMS pour les vendeurs lorsqu’une vente vient d’être réalisée afin de s’assurer qu’ils soient informés le plus rapidement possible. Ce sera en service très bientôt.

 

Sur cette première année, nous allons donc continuer à accueillir un maximum de vendeurs avec pour objectifs d’offrir un catalogue produits toujours plus profond ! 

On est très jaloux de Biked pour au moins une chose : les petites citations de vos posts Instagram. Elles déchirent. Peux-tu nous révéler où vous allez les chercher ?

Ahahah ! Ravi que ça te plaise !

En fait, je crois qu’Instagram est un super terrain d’expression pour nous.

Ces citations, dictons, genre phrase choc, c’est le résultat improbable de jeux de mots qu’on pouvait partager pendant toute la durée du projet entre 2 meetings. On s’est dit qu’on devait les écrire quelque part et maintenant les partager. 

Désormais, beaucoup se prennent au jeu et on reçoit plein de suggestions parfois hilarantes ! Je crois que ces posts résument assez bien notre état d’esprit : on travaille sérieusement sans se prendre au sérieux… ça nous éclate et ça fait marrer la communauté. C’est juste parfait on n’en attend guère plus ! Ça montre aussi probablement qu’avec nos amis passionnés on est probablement sur la même longueur d’onde !!

Bon j’avoue certaines à venir nous ont posé quelques cas de conscience mais on n’a pas pu résister : Selle in Touch ! 

promo velo instagram biked
derailleur d'occasion
garage velo d'occasion

C'est aussi la première fois qu'on découvre un projet intrapreneuriale sur le vélo. Probikeshop innove aussi dans le domaine managérial. Qu'est-ce que ça change par rapport à un projet interne classique ou de l'entrepreneuriat ?

J’ignore si nous sommes précurseurs dans le domaine du cycle mais il s’agit effectivement d’un pur projet intrepreneuriale.

Si je reprend la genèse de Biked, lorsque cette idée de Vinted du Bike a commencé a vraiment prendre de la place dans mes pensées et que j’ai travaillé le projet plus profondément j’ai assez vite réalisé qu’une telle initiative, si on la pensait GRANDE n’avait quasi aucune chance de succès sans l’appui d’un acteur tel que Probikeshop !

 

Olivier Rochon a saisi assez rapidement l’opportunité que pouvait représenter une telle plateforme pour le groupe, il m’a dit « OK si tu veux y aller on y va, mais on y va à 200% ».

 

La principale différence ici par rapport à un autre type de projet c’est probablement l’ambition. Dès le début on a pensé Biked comme une entité à part entière, une marque qui a vocation à s’émanciper ! C’est aussi une équipe dédiée et complètement autonome qui n’a qu’un seul objectif : vider les garages des passionnés !

Enfin, notre dernière question spéciale Velook. Tu es basé à Lyon. Selon toi, quelle est la meilleure adresse pour y dénicher un vélo d'occasion ?

Ah bonne question tiens ! Très franchement, je ne connais pas d’espace dédié aux vélos d’occasion à Lyon. Je sais que les shops du secteur proposent quasi tous une offre de seconde main mais je ne saurais vraiment t’orienter vers une adresse spécifique…


Bonus vidéo : Comment publier du matos vélo sur Biked


A lire aussi


Écrire commentaire

Commentaires: 0