Feu laser pour vélo d'occasion

"Que la sécurité soit avec toi !"

Article réalisé grâce à un cadeau du site lecyclo.com


Pourquoi ?

Pour ceux qui ne le savent peut être pas, l'éclairage sur les vélos la nuit ou lorsque la visibilité est insuffisante est obligatoire (article R313-4 et 5 du code de la route). En effet, quoi de plus vulnérable qu'un cycliste pédalant follement sans éclairage dans les rues de Paris?

 

Quoi ?

Cet hiver, suite à de petites frayeurs nocturnes, nous avons voulu équiper nos vélos hollandais d'occasion pour nous permettre de circuler en toute sécurité après 17h00 (ou avant 8h pour les plus matinaux). Pour l'éclairage arrière, nous avons donc opté pour l'installation d'un phare peu ordinaire doté d'une double fonction. Nous allons donc vous livrer notre expérience.

Installation

Tout d'abord, s'agissant de l'installation : elle peut être réalisée par le moins bricoleur des cyclistes puisqu'elle prend moins de 15 minutes et s'effectue à l'aide d'un simple tournevis cruciforme. Toutefois, deux conditions importantes pour une utilisation optimale de l'objet : prenez garde à avoir suffisamment d'espace entre le cadre du vélo et la selle. Puis, au préalable et s'ils existent, il vous faudra retirer le panier ou la caisse fixés à l'arrière de votre vélo au risque de bloquer le passage de l'éclairage.

Utilisation

En ce qui concerne l'utilisation, la fonction phare de l'objet est assez classique : stable ou clignotant. En revanche ce qui est beaucoup moins ordinaire, c'est la fonction « bande de sécurité » : 2 faisceaux lumineux se projette de part et d'autre de votre vélo matérialisant ainsi un périmètre de sécurité inviolable... Armez de vos faisceaux laser vous pourrez alors arpenter les zones nocturnes en toute sécurité.

Notre avis


Cliquer pour agrandir


Caractéristiques



bonus video


A lire aussi


Écrire commentaire

Commentaires : 0