Acheter un velo d'occasion au marché aux puces

Ou comment dénicher un velo occasion en périphérie !

Si il y a bien un lieu où les Français et les touristes aiment flâner et se balader le dimanche, ce sont les marchés aux Puces. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une spécificité franco-française (on n'est quand même les inventeurs), l'hexagone a la chance d'héberger plus d'une dizaine de marchés aux puces. Ces lieux regorgent de vieilleries, d'antiquités mais aussi, et surtout, de vélos d'occasion !

C'est quoi un marché aux puces ?

D'après la célèbre encyclopédie en ligne, Wikipedia, un marché aux puces est un marché en plein air ne vendant pas d'alimentation et ne proposant à l'origine que de la brocante et de la fripe.

Les plus célèbres des Puces sont à Paris. Néanmoins, Lyon avec ses puces du Canal et Marseille avec son marché aux puces de la Madrague-Ville ne manquent pas d'atouts. Vous retrouverez une carte des  principaux marchés aux puces à la fin de cette article.

Enfin précisons qu'à la différence des grandes braderies du Nord, des vide-greniers ou troc velo, les marchés aux Puces sont ouverts chaque week-end et pas uniquement un week-end par an.

D'où viennent les vélos d'occasion sur les marchés aux puces?

Sur les Puces vous ne trouverez (quasiment) jamais de particuliers vendant des objets d'occasion. Il s'agit principalement de professionnels.

Dans cette catégorie de revendeurs, vous pourrez distinguer les "antiquaires" et les "débarrasseurs".

  1. Les premiers ne revendent que des objets "rares" qu'ils ont eux-même chiné auprès d'autres antiquaires ou sur des vide-greniers. Ils proposeront principalement des vélos vintages, le plus souvent en bon état. Les stands des antiquaires sont spécialisés soit par époque, soit par type d'objet. Certains, encore rare, ne proposent d'ailleurs que des vélos d'occasion anciens et vintages en super état !
  2. Les "débarrasseurs" sont moins connus bien que leur présence sur les marchés aux puces ne cessent de progresser. Leur métier est assez simple à résumer : des familles les contactent pour débarrasser des maisons ou des appartements suite au départ ou à la disparition d'un proche. En échange de ce service, les "débarrasseurs" récupèrent (le plus souvent gratuitement) tout ce qu'il trouve et jettent à la déchetterie tout ce qui est invendable. Enfin, ils déballent tout ce stock récupéré sur les marchés aux puces. C'est pourquoi vous trouvez sur certains stands des objets divers sans rapport les aux aux autres et présenter en vrac (pas toujours dépoussiérés). Ces revendeurs proposent régulièrement des vélos d'occasion de tous styles et à des prix assez compétitifs. En revanche, ces vélos méritent à minima un bon coup de chiffon et au pire une révision complète.

Les vélos vendus sur les marchés aux puces ne sont-ils pas volés?

Les vélos d'occasion vendus sur les marchés aux puces souffrent d'un préjugé (parfois raciste). Sur internet ou lors de discussions entre amis, collègues ou familles, il n'est pas rare d'entendre cette phrase "les vélos d'occasion vendus sur les marchés aux puces sont des vélos volés... Il faut faire gaffe" ! Tout ceci est complètement faux. 

Néanmoins, il est vrai qu'il ne faut jamais acheter un vélo d'occasion à un vendeur ambulant se baladant avec son vélo entre les stands ou stationnant entre deux camionnettes de forains. Cette règle s'applique aussi bien aux vides-greniers qu'aux brocantes. A part ce cas là, assez rares, vous n'avez pas à vous inquiéter sur l'origine des vélos d'occasion vendus sur les Puces. Si vous avez un doute, on vous laisse consulter nos articles sur le vol de vélo.

La carte des principaux marchés aux puces de France où chiner un velo d'occasion

Partager cette carte :


Zoom sur nos puces préférées : les Puces du canal à Lyon


A lire aussi


Écrire commentaire

Commentaires : 0