Comment faire briller en quelques gestes son vélo d’occasion ?

Les remèdes de mémé !

vélo au juste prix

Tout droit sorti du Trocathlon 2017, vous aimeriez frimer sur votre chouette VTT occasion. Alors voici quelques conseils pour décrasser de manière efficace sa bicyclette qui retrouvera sans nul doute la fleur de sa jeunesse.

Il existe dans le commerce, une quantité impressionnante de produits pour faire briller son carrosse : shampoing, baume lustrant pour la peinture, le cuir, les plastiques.

Côté vélo, il n’en est pas grand-chose, et entre nous les produits préalablement listés pourraient largement convenir. Après tout, ce que l’on cherche à éradiquer ce sont la graisse et la boue puis révéler la brillance des peintures et des chromes.

Mais à l’heure du discours écolo – bobo, il est préférable d’utiliser des produits et remèdes de grand père pour un nettoyage plus « green ». Effectivement, sans aller très loin, il existe finalement tout un tas de remèdes économiques, efficaces et moins mauvais pour la planète.


le materiel indispensable pour nettoyer son velo d'occasion

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est vivement conseillé de protéger la selle de son velo d'occasion, non seulement pour éviter de l’endommager mais aussi parce que cet élément est normalement toujours propre. Par conséquent, vous pouvez utiliser un sac plastique et pourquoi pas ceux qui vous sont distribués en fibre naturelle dans les rayons fruits et légumes des supermarchés (généralement 100% recyclable). Ceci évitera que le cuir n’entre en contact avec l’eau et les produits listés ci-dessous.

Un fois que c'est fait, ouvrez vos placards et assurez-vous d’avoir les ustensiles et ingrédients suivants :

- un seau d’eau chaude,

- quelques gouttes de produit vaisselle,

- vinaigre blanc (aussi appelé Vinaigre d’alcool),  

- poudre de bicarbonate,  

- une brosse à dent sur le point d’être jetée,  

- une vieille éponge sur le point d’être jetée

- un vieux chiffon

 

Le tout agrémenté d’huile de coude !


1er conseil : de l'eau...

S’il s’avère que votre vélo hollandais d’occasion est très sale, il est conseillé de verser un peu d’eau grossièrement sur l’ensemble du vélo (de la roue avant à la roue arrière en passant par le cadre). Cette première étape permettra surtout d’enlever le plus gros (la boue sur les pneus et dans les rayons par exemple). Inutile d’utiliser le karsher du beau-père au risque d’endommager les peintures et de dépenser 3 fois plus d’eau que nécessaire.


les outils d'entretien indispensables


2ème conseil : liquide vaisselle, vinaigre blanc, bicarbonate

Puis, vous pourrez ensuite vous atteler aux détails :

  • La chaîne, les dérailleurs, les pignons, les plateaux : afin d’éviter le vieillissement prématuré de ces différentes pièces, il est indispensable de les entretenir régulièrement. Vous pouvez les dégraisser en utilisant une vieille brosse à dent plongée dans un mélange d’eau chaude et de liquide vaisselle agrémentée de quelques gouttes de vinaigre blanc. Une fois cela, n’oubliez pas de huiler la chaîne, étape indispensable au bon fonctionnement du mécanisme.

  • Les chromes et le cadre : un vélo même vintage a forcément plus d’allure lorsque ces chromes sont brillants. Pour cela, il suffit d’humidifier une vieille éponge d’eau chaude et saupoudrez la de bicarbonate puis nettoyer le cadre, les rayons, le garde boue … et plus généralement toutes les parties chromées de votre vélo. Dernière étape : rincez à l’eau claire.


3ème conseil : sécher !

Enfin, afin de préserver votre vélo d’occasion contre l’oxydation, la rouille n’oubliez pas de sécher minutieusement les parties qui ont été en contact avec l’eau et les produits.


Bonus vidéo : comment nettoyer sa chaîne?



A lire aussi



Écrire commentaire

Commentaires : 0