Enquête sur les vols de vélos en France

Un drame phénoménal pour les vélos d'occasion?

velos vole garage

2017 aura certainement été l'année où les pages faits-divers des journaux régionaux ont le plus publié d'articles sur les vols de vélos ou les réseaux de voleurs démantelés.

Loin d'être des cas isolés, le vol de vélos est souvent considéré comme un fléau pour le développement de l'usage de la bicyclette. Encore beaucoup de français hésitent à s'acheter un vélo en raison du risque de vol ! Cette situation créée un climat de défiance envers certains revendeurs de vélos d'occasion, notamment sur les sites de petites annonces en ligne (Leboncoin ou Troc Vélo) ou sur les brocantes et vide-greniers.

On vous propose de faire un point sur ce phénomène de masse :

  • quelles sont les statistiques connues et fiables sur le vol de vélos en France?
  • qui sont les voleurs de vélo, VTT, vélo de course, hollandais...?
  • que deviennent ces vélos volés ? A qui sont-ils destinés?

Des statistiques fiables mais anciennes

Les données françaises que nous avons résumées dans l'infographie ci-dessous sont issues d'une étude de l'Institut Fédératif de Recherche sur les Économies et les Sociétés Industrielles publiée en 2003 et se reposant sur des données récoltées entre 1999 et 2001 !

Malgré nos recherches, nous n'avons pas trouvé d'autres sources de données sérieuses et surtout plus récentes. Certains assureurs ou associations proposent des estimations qui ne sont malheureusement jamais accompagnées de sources. Il convient donc d'admettre que toutes les données à ce sujet sont datées. Néanmoins, elles ont été récoltées de façon "scientifiques". Elles restent donc de qualité.

Ainsi, le rapport dirigé par Frédéric Héran, évalue le nombre de vélos volés en France entre 400 000 et 500 000. Si 15 années nous séparent de la publication de ce rapport d'étude et si l'évolution de la pratique du vélo n'a cessé de grimper depuis cette date avec un nouveau record de vélos neufs vendus en 2016 : 3 millions de bicyclettes, tout laisse donc à penser que le nombre réel de vélos volés en 2018 sera bien supérieur.

Comparatif des vélos volés dans six pays européens

troc velo volé

Cette étude est très riche en donnée. Pour vous en faciliter la lecture, nous avons sélectionné huit indicateurs que nous avons jugés les plus pertinents.

Il ressort donc de ces éléments que vous avez le plus de chance de vous faire voler votre vélo :

- au mois de juin;

- si votre vélo est un vélo de ville;

- si vous l'avez acheté neuf et il y a moins de cinq ans;

- si votre vélo est en très bon état;

- si votre vélo est stationné de jour dans un local fermé ou sur le trottoir

- si votre vélo est cadenassé avec un petit antivol ou un câble torsadé

En conclusion, privilégié un vélo d'occasion et investissez dans un antivol U !

8 statistiques sur les vélos volés

Qui sont les voleurs de vélos ?

Au sein de l'équipe Velook, on s'est souvent demandé les raisons qui motivent les voleurs de vélos et qui sont-ils ? Les rumeurs et légendes urbaines sont nombreuses en la matière.

Nous avons enquêté et avons découvert des éléments pour le moins surprenant. Le profil des voleurs est très divers et le devenir des vélos volés n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser.

L'étude citée plus haut, propose une typologie originale des voleurs de vélos basées sur le recoupement des multiples sources et d'entretien auprès de la police. Plus de 15 ans après ces résultats, les différents articles de presse révélant des arrestations de voleurs de vélos rejoignent complètement ces six profils types:

Les emprunteurs

Comme leur désignation l'indique, il s'agit d'individu qui n'hésitera pas à "choper" un vélo mal attaché pour rentrer chez lui et le laisser de côté une fois arrivée. Ces vélos sont les plus souvent retrouvés par la police. Avec l'arrivée des vélos en libre service dans les principales villes de France, ce type de "voleurs" a certainement du diminuer.

Les acquereurs

Il s'agit d'un profil d'opportunistes sans scrupules. Ils "piquent" les vélos qui leur plaisent pour un usage purement privé sans volonté de leur revendre.


Les apprentis

Ces voleurs sont des mineurs qui souhaitent se faire de l'argent de poche en volant occasionnellement un vélo pour le revendre. Ces vols peuvent avoir lieu lors de rackets et sont souvent effectués en groupe. Ils semblent privilégier les VTT.

Les Professionnels

Il s'agit d'expert en vol et plus généralement de vélos. Ils recherchent des bicyclettes de qualité et n'hésitent pas à investir dans du matériel (camionnettes, outils, produits...) pour réaliser ces vols massifs. Pour ces individus, agissant principalement seul, la revente de ces vélos est leur activité principale.


Les drogués

Pour financer l'achat de drogues, ces individus volent des vélos faciles à revendre, parfois plusieurs fois par jour. Ils ciblent les vélos près des gares et disposant d'antivols peu solides.

Les réceleurs

Vous faites peut-être parti de cette catégorie sans le savoir. En effet, lorsque vous achetez un vélo d'occasion sans demander de facture, vous devenez peut-être propriétaire d'un vélo volé. A ce titre, vous pouvez être considéré comme un receleur. Pour éviter, cette situation, nous vous recommandons de relire notre article sur les contrats de vente et factures en cas d'achat de vélos d'occasion.


type de voleurs de vélo

Catégorisation des types de voleurs de vélos
Source : Le vol de bicyclettes. Analyse du phénomène et méthodes de prévention – IFRESI-CNRS

Pour aller plus loin, on vous laisse plonger dans cette autre étude sur le vol de vélos : Bicylcle Research Report n°72 : A propos du vol de bicyclettes, 1996.

Les principales "affaires de vélos volés" dont la presse s'est fait l"écho

Les médias et principalement la presse régionale (gratuite ou payante) publient régulièrement des articles sur le vol de vélos. Nous avons choisi de lister quelques unes des principales affaires et sans surprises vous retrouvez dans ces quelques fait-divers les conclusions de l'étude de 2003.

  • 24/01/2018 - 20MINUTES : A Metz, un homme a été condamné à sept mois de prison ferme suite au vol d'un VTT après avoir déjà été condamné à 14 reprises pour vols.
  • 15/01/2018 - La Voix du Nord : Un toxicomane volait des vélos d'occasion pour financer sa dépendance à l'héroïne.
  • 01/01/2018 - Le Dauphiné : Un homme a volé un vélo pour rentrer chez lui le soir du jour de l'an.
  • 13/01/2018 - L'Union : Le commandant de police de Soissons, déclarait que le nombre de vols de vélos déclarés était passé de 26 en 2016 à 45 en 2017. La majorité de ces vols ont lieu dans des lieux privés (caves et garages). Ces vélos font l'objet d'une revente immédiate sur le Bon coin.
  • 24/01/2018 - Le Progrès : Trois jeunes gens dont deux SDF ont été pris en flagrant délit de vol de vélos. Ils étaient entrain de couper un antivol en plein après-midi et en pleine rue.
  • 22/12/2017 - La Parisien : La police a retrouvé 75 vélos volés au domicile d'un habitant de Gagny.
  • 24/08/2017 - Ouest France : Un jeune homme de 29 ans a été arrêté après avoir reconnu avoir volé plus d'une trentaine de vélos.
  • 15/11/2017 - Courrier PIcard : Un mineur d'Abbeville volait des vélos pour les revendre.
  • 21/06/2017 - L'Essor Savoyard : Le journal rappelle que les vols de vélos touchent principalement les lieux les plus touristiques. Les voleurs seraient de deux types : les bandes organisées et les voleurs d'opportunités. Les vélos volés seraient revendus sur les brocantes ou envoyés dans des pays voisins.
Vélo rouge vintage carrelage

Faut-il vraiment dramatiser?

Pour conclure, il convient de ne pas trop dramatiser la situation. En effet, le vol de vélos est à peu près aussi important que le vol de voitures comparativement au nombre de vélos et d'auto vendus neuves en France. En outre, l'évolution de ces vols a et va certainement suivre l'essor de la pratique du vélo dans l'hexagone. La tendance à la hausse des ventes, notamment des vélos électriques, va naturellement accroître les faits divers en matières de vols de vélos. Néanmoins, l'éducation au vélo et notamment à la sécurisation de l'accrochage de vélo se poursuit. La Fédération des Usagers de la Bicyclette ou le ministère de l'intérieur, communiquent régulièrement sur ce thème et leurs conseils pratico-pratiques sauront sensibiliser de plus en plus de cyclistes. En outre, les assurances vélo (notre comparateur) et les systèmes de marquage de vélo (notre dossier spécial) se multiplient et permettent de prévenir les risques de vols de vélos.

Le vélo est un moyen de transport tellement pratique, rapide, bon pour la santé et l'environnement et surtout abordable, que ces quelques vols ne doivent pas vous dissuader de dénicher un vélo d'occasion ! On est là pour ça.


Bonus vidéo : A montréal aussi, nos cousins canadiens subissent les vols de vélos. Un reportage complet sur un phénomène PLANÉTAIRE !


A lire aussi


Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Olivier de Paravol (dimanche, 11 février 2018 17:24)

    Très bonne analyse de la situation !

    Effectivement il ne faut pas non plus dramatiser. L'immense majorité des vols sont faits sur des vélos mal attachés avec des antivols non adaptés...

    D'où l'importance majeure de la prévention, l'éducation, ce que tu fais, ce que la FUB fait, ce que je fais.

    Multiplions les acteurs, et dédramatisons ! Positiver mettra plus de personnes en selle que de faire peur !

  • #2

    Antoine (lundi, 12 février 2018 00:18)

    Ayant subi deux vols de vélos, je trouve votre site très intéressant !

    Une petite question au sujet des stats, quand il est dit que les vélos de ville sont les principaux volés, est-ce que cela tient compte des proportions de types de vélos?
    -Par exemple, si 36% des vélos volés sont des vélos de villes, et que 5% des vélos que l'on trouve en ville sont justement des vélos de ville, cela signifie que les voleurs ciblent spécifiquement ce type de vélos.
    -En revanche, si les vélos de ville représentent 90% des vélos que l'on trouve en ville, cela signifie que les voleurs ne prêtent pas attention au type de vélo, mais simplement à la disponibilité.

    De même pour la plupart des critères, âge du vélo, type d'achat, jour/nuit (peut-être moins de vélos dans les rues la nuit...).


    En tout cas, site très utile, en particuliers pour ceux qui ne voient pas l'intérêt d'acheter un U !! Merci d'avoir partagé vos stats!

  • #3

    Léry de Velook (lundi, 12 février 2018 09:18)

    Merci pour ton message Antoine.
    Les données présentées par l'étude dont tu trouveras le lien dans l'article ne tienent pas compte des proportions. Ce sont des données brutes. Du moins, c'est ce qu'on a compris...